• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • La Communauté de recherche Helmholtz met en place un réseau fédéral d’offices régionaux pour le climat

La Communauté de recherche Helmholtz met en place un réseau fédéral d’offices régionaux pour le climat

soleil_02.jpgLe changement climatique va se manifester de façon différente suivant les régions. Les agriculteurs, les urbanistes, tout comme les décideurs politiques et les entreprises, ont besoin d’informations de première main pour s’armer contre le changement climatique dans leur propre région.

Après le lancement réussi de l’Office nord-allemand pour le climat, basé au Centre de recherche GKSS de Geesthacht, la Communauté de recherche Helmholtz a donc décidé de monter, à l’échelle fédérale, un réseau d’offices régionaux pour le climat.

La demande d’informations et de conseils sur le changement climatique a constamment augmenté au niveau régional au cours des dernières années. “Etant donné que plusieurs de nos centres de recherche mènent des recherches sur le changement climatique, l’utilisation du sol, la gestion des eaux et d’autres thèmes apparentés, nous considérons qu’il est de notre devoir de mettre ce savoir à disposition, pour soutenir les gens dans la planification de leur avenir“, explique le Professeur Jürgen Mlynek, Président de la Communauté de recherche Helmholtz.

Après l’Office nord-allemand, c’est donc maintenant l’Office sud-allemand qui démarre ses activités au centre de recherche de Karlsruhe. Un autre office pour les zones polaires doit être installé à l’Institut Alfred Wegener pour la recherche marine et polaire (AWI). Enfin, le centre Helmholtz de recherche sur l’environnement de Leipzig-Halle prévoit la création d’un office pour l’Allemagne centrale, en accord avec les ministères et services de l’environnement de Saxe, de Thuringe et de Saxe-Anhalt.

Ces offices régionaux rassemblent et communiquent des résultats de recherche pertinents pour les domaines de chaque région dans lesquels le climat joue un rôle important. Ainsi, les thèmes prépondérants de l’Office nord-allemand sont les tempêtes, les raz-de-marée, l’état de la mer, ainsi que la circulation des eaux et de l’énergie au niveau des côtes. L’office de Karlsruhe va, lui, se focaliser sur les événements extrêmes localisés, comme les précipitations intenses et les crues. Le thème central de l’office implanté à l’AWI sera les effets du changement climatique sur les zones polaires, avec une attention particulière pour l’augmentation du niveau des mers. L’Office d’Allemagne centrale, quant à lui, se concentrera sur les conséquences du changement climatique sur l’aménagement du territoire et sur les possibilités d’adaptation.

La communication se fera dans les deux sens : les offices permettront de prendre en compte les besoins d’information des acteurs, et d’orienter ainsi leurs thématiques de recherche vers la pratique. Les offices travailleront en étroite coopération, entre eux mais aussi avec les universités locales. Par ces échanges, les offices, qui disposeront d’un vaste éventail d’informations sur le climat issues des régions, en s’appuyant largement sur les centres de recherche Helmholtz, pourront également mener une action à l’échelle fédérale. Actuellement, il n’existe pas d’autre structure qui fournisse un tel service, que ce soit un organisme de recherche ou une autorité régionale ou fédérale, multiples structures avec lesquelles il est par ailleurs prévu que les offices renforcent leurs relations.

BE Allemagne numéro 371 (6/02/2008) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52940.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter