Jeûne de solidarité avec les Philippines

Alors que se tient actuellement à Varsovie la conférence de l’ONU sur le changement climatique, des militants écologistes ont décidé de mener un jeûne de solidarité avec les philippines suite au ravage du pays par le typhon Hayian. Un jeûne avait été déjà initié dès lundi par le délégué philippin, Naderev Sano.

Par solidarité avec mes compatriotes, qui luttent pour trouver de la nourriture (…), je vais commencer un jeûne volontaire pour le climat” et “je m’abstiendrai de manger durant cette conférence jusqu’à ce que des résultats significatifs soient en vue” déclarait lundi Naderev Sano, le délégué philippin à la conférence de l’ONU sur le changement climatique qui se tient à Varsovie en Pologne. Depuis hier, des écologistes également présents à Varsovie ont décidé de suivre Naderev Sano et ont entamé eux aussi un jeûne volontaire.

Ils sont donc une trentaine de militants, du Sri-Lanka, d’Ukraine, d’Inde des Etats-Unis ou encore de Pologne, à suivre le délégué philippin dans son action. Ils ont donc décidé de poursuivre leur participation “sans aucune nourriture, juste de l’eau, jusqu’à la fin de la conférence ou jusqu’à ce que des progrès réels aient été enregistrés“, explique à l’AFP le Sri Lankais Anjali Appadurai, militants des Amis de la Terre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter