Cancer : une mammographie en direct sauve une journaliste américaine

Dans le cadre d’une opération de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, “Good Morning America goes pink”, la chaine de télévision américaine Abc NEWS a demandé à l’une des ses journalistes de pratiquer une mammographie en direct. Grand bien lui en a pris, l’examen a révélé un cancer chez  la jeune femme.

Amy Robach est une journaliste américaine de 40 ans. Alors que la chaine de télévision pour laquelle elle travaille, Abc NEWS, décide de lancer une opération de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, son producteur lui demande de pratiquer une mammographie en direct, dans le cadre du très populaire show Good Morning America. Réticente au début, la jeune femme a finalement accepté et le 1er octobre dernier, elle a réalisé sa première mammographie en direct, devant les caméras. Grand bien lui en a pris, l’examen a en effet permis de  révéler un cancer.

Question de vie ou de mort

Ce jour-là, j’ai fait quelque chose que je ne voulais vraiment pas faire“, a expliqué ensuite Amy Robach dans un document diffusé sur la chaine. “Donc, j’ai repoussé l’idée pendant plus d’un an. Je n’avais pas idée que c’était une question de vie ou de mort (…) J’imaginais qu’il était virtuellement impossible que j’aie le cancer. Je travaille, je mange bien, je prends soin de moi et je n’ai pas d’antécédents familiaux“. Et pourtant, le verdict est là, et “cette mammographie vous a sauvé la vie” lui expliquent les médecins.

Désormais suivie par les équipes médicales compétentes, la journaliste se fera opérer le 14 novembre, elle subira une double mastectomie suivie d’une chirurgie réparatrice.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter