La varicelle démange toujours la France

Le Réseau Sentinelles annonce depuis le mois dernier une activité jugée “forte” de la varicelle en France, et cette virulence du virus persiste encore.

Les médecins du Réseau Sentinelles  relèvent une nouvelle fois une forte activité de la varicelle dans l’Hexagone. Onze foyers d’activité forte ont ainsi été recensés. Le Nord-Pas-de-Calais demeure la région la plus touchée par la maladie avec une incidence hebdomadaire de 140 cas pour 100.000 habitants. Les régions PACA, Haute-Normandie et Rhône-Alpes sont également fortement touchées par le virus avec respectivement, 128, 93 et 62 cas pour 100.000 habitants.

1.000 hospitalisations

Ainsi une fièvre, de maux de tête et de la fatigue peuvent laisser présager à la future apparition des très célèbres boutons cloqués. Si cette maladie  infantile est le plus souvent bénigne, elle ne doit toutefois pas être prise à la légère. La varicelle est à l’origine d’environ 1.000 hospitalisations et  d’une vingtaine de décès chaque année.

Une période d’incubation silencieuse d’une quinzaine de  jours précède les premiers symptômes et la contagion dure de deux à quatre jours avant l’apparition des boutons et jusqu’à la formation des croutes. Enfin, pour rappel, il est formellement interdit de prendre de l’aspirine ou de l’ibuprofène durant cette période.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter