RSE – La Halde fortement remise en cause

Tout juste nommée à la tête de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité, Jeannette Bougrab est contrainte de défendre l’existence même de la Halde depuis seulement le 16 avril dernier. Les critiques pleuvent actuellement sur la jeune institution née en 2005.

« Je ne comprends pas qu’on remette en cause une institution qui fonctionne (?) Je me battrai comme une tigresse pour [la] défendre. » affirmait hier dans Le Monde, la spécialiste de droit public, née de parent harkis. La Halde est actuellement au c?ur des débats qui animent le Sénat au sujet du projet de loi sur la création d’un futur Défenseur des droits. L’idée serait pour certains de regrouper sous cette nouvelle entité l’actuel Médiateur de la République, la défenseuse des enfants, la Commission nationale de déontologie et de la sécurité (CNDS) et? la Halde.

Ce regroupement a la faveur de l’actuel Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances. « Créer un “ombudsman” à la française est une vraie évolution démocratique. Il faut concentrer les moyens pour plus d’efficacité. Aujourd’hui, le bilan de la Halde est désastreux » affirme Yazid Sabeg.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter