Déchets : nouveau conflit à Marseille

Les salariés de l’entreprise ISS Environnement, entreprise assurant la collecte des déchets dans le 2e arrondissement de Marseille, bloquent depuis samedi le ramassage des poubelles dans plusieurs arrondissements de la cité phocéenne. Ils entendent obtenir des garanties quant à l’avenir de leur emploi.

Les rues de certains arrondissements de Marseille sont de nouveau souillées par les tas de déchets qui s’amoncèlent en raison du blocage par les salariés d’ISS Environnement des centres de traitement du nord et du sud de la ville. A l’origine de cette nouvelle grève, toujours l’appel d’offre émis par la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole et concernant l’attribution du contrat de collecte des déchets sur certains secteurs de la cité phocéenne.

Pour les salariés d’ISS Environnement, le cahier des charges présenté par MPM n’apportent pas suffisamment de garanties quant à la reprise du personnel des sociétés non retenues par l’appel d’offre.  Réponse d’Eugène Caselli, président PS de MPM, “les salariés d’un prestataire de services de MPM exigent qu’on rédige le cahier des charges de l’appel d’offres comme ils le voudraient. Mais c’est au client, MPM, de définir ses besoins!“. “Faire une grève parce qu’on a des inquiétudes est normal et compréhensible. Ce n’est plus le cas quand on prend l’ensemble des Marseillais en otage” ajoute-t-il.

Caselli ne cédera pas

Si après la grève des salariés de Bronzo en novembre dernier, grève qui avait plongé les rues de Marseille sous les déchets, Eugène Caselli avait retiré l’appel d’offre en cours, le président de MPM a désormais décidé de ne pas lâcher. “La dernière fois, j’ai cru que cela allait apaiser les choses?; visiblement non, explique-t-il. Cette fois, on ne peut pas accepter cela, sinon c’est la porte ouverte à tout. Il n’est pas question que l’on touche à cet appel d’offres?!“. Il entend donc résoudre ce nouveau conflit par le recours aux forces de l’ordre afin de déloger les grévistes bloqueurs.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter