Taxe carbone : Nicolas Hulot pour un minimum de 20 euros

Nicolas Hulot 3Dans un entretien accordé hier  à Libération, Nicolas Hulot, qui avait intégré l’idée d’une taxe carbone dans son Pacte Ecologique, demande que la tonne de carbone soit facturée à une hauteur de 20 euros. C’est selon lui le seuil minimum nécessaire pour un changement des comportements des Français.

Si on considère que l’objectif c’est bien de changer les comportements et que le signal prix est un bon levier alors il faut être cohérent. Il faut un niveau de départ plus élevé, à 20 euros au moins, pour éviter toute ambiguïté sur l’objectif de cette contribution. Mais s’il n’y a pas de progressivité, 20 euros, ça ne sert à rien. Il faut s’engager pour 50 à 55 euros en 2020, 100 euros en 2030” explique Nicolas Hulot dans les colonnes de Libération. Ce seuil de 20 euros préconisé par l’animateur écologiste est cependant bien inférieur à celui de 32 euros réclamé par les experts lors de la conférence de consensus qui se tenait en juillet dernier.

Toutefois, afin de calmer les remous provoqués par l’idée d’une nouvelle taxe, Nicolas Hulot conseille de décaler la finalisation d’une telle mesure de “deux mois supplémentaires”  et ce afin “d’organiser un débat constructif entre la gauche et la droite” sur les compensations proposées aux ménages.

Quant à  Ségolène Royal,  qui critique violemment une telle mesure, l’animateur lui rappelle que “fustiger la CCE dans son principe, après l’avoir soutenue, ce n’est pas très responsable“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter