CLIMAT – La calotte Cook fond à vue d’oeil

Selon une nouvelle étude publiée cet été dans le “Journal of Geophysical Research”, le plus gros glacier français, la calotte Cook, situé sur les îles Kerguelen au sud de l’Océan Indien,  aurait perdu 20% de sa surface en 40 ans. La couche de glace se serait quant à elle amincie de 1,5 mètre par an.

Conséquence directe du réchauffement climatique, le rythme de la fonte de la calotte Cook a doublé depuis 1991. Selon les glaciologues, le recul de ce glacier est très important par rapport à la fonte des autres glaciers dans le monde.

Si les chercheurs du Laboratoire d’Études en Géophysique et Océanographie Spatiale expliquent le recul de la calotte Cook et des autres glaciers de Kerguelen par une réponse tardive au réchauffement naturel consécutif au Petit Age de glace, période froide qui s’est achevée entre 1850 et 1900, l’accélération récente de la fonte serait sans nul doute liée aux températures élevées ainsi qu’aux faibles précipitations enregistrées sur les îles depuis le début des années 1980.


  • facebook
  • googleplus
  • twitter