Pêche au thon : des experts accusent

Thon_rouge.JPGUn comité international d’experts vient de publier un rapport critiquant vivement la gestion de la pêche au thon rouge en Méditerranée et en Atlantique est, accusant les pays impliqués de ne pas respecter les réglementations en vigueur.

Ce comité d’experts a été mandaté afin d’évaluer les performances de la Commission internationale de conservation des thonidés de l’Atlantique, l’Iccat, organisme en charge de la gestion des pêcheries de thon rouge, d’espadon de Méditerranée, et de thon germon dans le monde.

Ainsi, ces experts demandent que “toute la pêche au thon rouge de l’Atlantique est et de la Méditerranée soit immédiatement suspendue” et ce , tant que les pays “participant à ces pêcheries, leurs ressortissants et les compagnies opérant dans leurs eaux s’engagent à respecter intégralement les réglementations et le droit de la mer international“. Le constat est que ce pays “n’ont pas réussi à conserver le thon rouge et la gestion du thon rouge en Méditerranée doit s’améliorer considérablement“.

“Une honte internationale” 

Les experts ne sont pas tendres avec l’Iccat, rappelant que “les performances des pays et parties contractantes de l’Iccat en matière de gestion des pêcheries de thon rouge notamment dans l’Atlantique est et dans la Méditrranée sont considérés comme une honte internationale“.

Pour rappel, selon les dernières évaluation du comité scientifique de l’Iccat en juillet, 61.000 tonnes de thon rouge auraient été pêchées en 2007 en Méditerranée et en Atlanatique est alors que la quota avait été fixé à 28.500 tonnes, un quoto déjà bien supérieur aux recommandations des scinetifiques qui demandaient 15.000 tonnes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter