Un incident minime dans une filiale d’Areva

areva_01.jpgUn incident minime est intervenu hier dans l’usine Melox, filiale d’Areva à Marcoule dans le Gard. Une erreur dans le stockage de deux matériels de mesures scellés et contenant une source radioactive a néanmoins conduit l’entreprise a demandé le classement de l’incident en niveau 1 sur l’échelle internationale des évènements nucléaires.

L’usine Melox, filiale d’Areva, fabrique des combustibles Mox destinés aux centrales nucléaires. A l’occasion d’un inventaire mensuel des sources radioactives scellées de très faibles activités, un technicien a constaté que deux sources n’avaient pas été rangées dans le local prévu à cet effet. Il s’agit de deux matériels utilisés pour réaliser des opérations d’étalonnage sur des équipements de radioprotection.

Dans un communiqué, la direction de Melox a fait savoir que l’incident est sans répercussion sur le personnel ou l’environnement de l’entreprise. L’entreprise précise toutefois que “Melox a proposé à l’Autorité de sûreté nucléaire de classer cet évènement sans impact sur le personnel et l’environnement au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter