Un lien entre paracétamol et asthme infantile

Paracetamol.jpgLa relation entre la prise de paracétamol pendant la grossesse, et plus spécialement au cours du premier trimestre, et le risque pour les enfants de souffrir de problèmes respiratoires ou d’asthme avant l’âge de 7 ans, a été mise en évidence par une étude publiée dans la revue “International Journal of Epidemiology”.

La conclusion de cette étude est importante car le paracétamol est un analgésique fréquemment utilisé par la population en général et souvent l’un des médicaments les plus utilisés par les femmes enceintes pour atténuer leurs douleurs. L’étude montre que les enfants dont la mère a pris du paracétamol durant sa grossesse ont 20% de plus de risque de souffrir d’asthme avant l’âge de 18 mois et 50% de plus de risque d’avoir de l’asthme avant l’âge de 7 ans.

Etude sur plus de 66.000 femmes

Selon Manolis Kogevinas, chercheur qui a participé à l’étude qui a porté sur 66.445 femmes, l’hypothèse selon laquelle l’asthme infantile peut débuter in utero semble se confirmer. L’étude a indiqué qu’il est important de tenir compte de ces résultats pour revoir la prescription de paracétamol durant les 3 premiers mois de la grossesse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter