PETROLE – Vers de nouveaux records

petrole.jpgHier, suite à l’annonce d’une forte baisse du niveau des stocks pétroliers américains, le baril a atteint en séance pour la première fois les 112 dollars à New York. A Londres, il a atteint un nouveau record à plus de 109 dollars.

A Londres, le brent de la mer du Nord a clôturé à 108,47 dollars après avoir atteint en séance les 109,50 dollars. A New York, le baril de “light sweet crude” a terminé à 110,87 dollars après être grimpé jusqu’à 112,21 dollars.

Les opérateurs ne s’attendaient pas à une telle chute des stocks américains de brut. Selon l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA), les stocks de brut ont diminué de 3,2 millions de barils, à 316 millions de barils, lors de la semaine achevée le 4 avril.

Les réserves d’essence ont reculé de 3,4 millions de barils alors que le marché ne s’attendait qu’à une baisse de 2,5 millions de barils, et les réserves de produits distillés ont diminué de 3,7 millions de barils. Les opérateurs anticipaient une diminution d’1,4 million de barils.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter