Hugo Chavez menace les Etats-Unis d’embargo pétrolier

hugo_chavez.jpegDimanche, le président vénézuélien Hugo Chavez a menacé de “ne plus envoyer une goutte de pétrole vers l’empire des Etats-Unis” en raison d’un différend entre la compagnie pétrolière vénézuelienne PDVSA et le groupe américain ExxonMobil.

ExxonMobil a indiqué avoir obtenu de la Haute Cour de Londres le gel de 12 milliards de dollars d’actifs de la compagnie nationale Petroleos de Venezuela (PDVSA). L’année dernière, PDVSA avait pris le contrôle des gisements et raffineries des groupes étrangers dans la prometteuse ceinture de l’Orénoque.

ExxonMobil et un autre groupe américain, ConocoPhilips, qui ont refusé de participer au nouveau système d’entreprises mixtes mis en place par PDVSA, ont demandé l’arbitrage de plusieurs juridictions internationales pour obtenir des dédommagements.

Lors de son émission radiotélévisée dominicale “Allo Presidente”, le président vénézuelien s’était adressé à “l’empire nord-américain parce que c’est lui le maître“. “Qu’il continue et il verra que nous n’enverrons plus une goutte de pétrole à l’empire des Etats-Unis“.

Selon “La Tribune” paru mardi, le Venezuela exporte la moitié de sa production pétrolière de 3,2 millions de barils par jour vers les États-Unis, soit 15 % des importations de pétrole américain.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter