Monsanto confiant en l’avenir

A l’heure où la France vient d’interdire la culture du maïs Mon 810 sur son territoire, le gant américain de l’agrochimie Monsanto revoit ses prévisions 2008 à la hausse.

Porté par la forte demande mondiale pour ses semences génétiquement modifiées et les herbicides qui y sont associés Monsanto revoit ses prévisions 2008 à la hausse et table désormais sur un bénéfice par action compris entre 2,70 et 2,80 dollars. Cet optimisme s’explique selon le groupe par “la confiance accrue” dans l’acceptation des semences transgéniques ainsi que par “la poursuite d’une forte demande de RoundUp et autres herbicides à bas de glyphosate“, conçus pour agir sur les cultures OGM.

Selon les prévisions du groupe, les semences devraient dégager un bénéfice brut de 3,5 milliards de dollar. Quant aux glyphosates, leur part bénéficiaire devrait être comprise entre 1,3 et 1,4 milliard de dollars. Cet optimisme de la direction américaine de Monsanto engendre une progression du titre de 4,81% à 119,52 dollars à Wall Street.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter