Le Japon veut réduire ses émissions de GES de 20% d’ici 2020

pollution_fumee.jpgLe Japon veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’environ 20% d’ici à 2020 par rapport à leur niveau en 1990. Le pays du soleil levant souhaite ainsi s’aligner sur les objectifs affichés par l’Union européenne en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Le Japon a été critiqué par les défenseurs de l’environnement pour avoir soutenu les Etats-Unis qui refusaient que l’accord de Bali comporte des objectifs chiffrés de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Ichiro Kamoshita, ministre japonais de l’Environnement, a indiqué que son pays devait se donner des objectifs ambitieux à moyen terme. “L’orientation du gouvernement japonais est de se donner pour objectif une réduction de 20% à l’horizon 2020 ce qui recoupe le sentiment qui se dégage des discussions actuelles“, a-t-il déclaré à l’AFP.

Si le Japon ne réduit pas ses émissions de gaz (à effet de serre) au moins autant que l’Union européenne, nous ne pouvons pas assumer notre leadership mondial“, a-t-il ajouté. L’Union européenne s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020.

Dans le cadre du protocole de Kyoto, premier traité international sur les réductions des gaz à effet de serre, le Japon est actuellement en retard sur ses objectifs. Entre 2008 et 2012, le pays doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 6% par rapport à leur niveau de 1990.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter