Eolien : le PDG du groupe Vergnet récompensé

vergnet_gevhp.jpgLe Prix des ingénieurs de l’année 2007 a récompensé le PDG du groupe Vergnet pour son éolienne anticyclonique de haute puissance (1 MW) qui sera commercialisée dès l’année prochaine.

Pour la quatrième année consécutive, les magazines “Usine Nouvelle” et “Industrie et Technologies”, en partenariat avec le Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France (CNISF), ont décerné “Le Prix des Ingénieurs de l’année” qui récompense des ingénieurs qui se sont distingués au cours des douze derniers mois par des innovations, des projets ou des réalisations remarquables.

Sept prix ont été attribués parmi lesquels le “Prix pour le Développement Durable”. Ce dernier récompense une réalisation innovante possédant un fort impact aux plans sociétal, environnemental et économique. Cette année, il a été attribué à Marc Vergnet pour sa nouvelle éolienne anticyclonique de haute puissance (1 MW).

Une éolienne destinée au marché Farwind

La technologie éolienne Vergnet est inspirée par la nature, “tel le roseau qui plie mais ne rompt pas“. Selon le groupe, sa technologie se distingue des machines tripales du Nord de l’Europe par des spécificités techniques qui ont fait l’objet de plusieurs brevets : une hélice bipale à moyeu oscillant, un mât haubané plus grand et un système d’abaissement révolutionnaire permettant de descendre la nacelle jusqu’au sol en cas d’alerte cyclonique et d’en faciliter la maintenance tout au long de l’année.

Cette éolienne GEV HP (Générateur Eolien Vergnet de Haute Puissance) de 1 MW constitue le premier modèle d’une nouvelle gamme dédiée aux marchés du Farwind, environ 130 pays, sur lesquels la demande identifiée à ce jour s’élève à 2.000 MW.

Selon Vergnet, “avec cette nouvelle gamme, le groupe accèdera aux centrales éoliennes de 10 à 50 MW qui représentent un segment de marché en fort développement compte tenu des besoins croissants de ces pays en électricité“.

> Pour information : Dans les zones Farwind, “l’électricité est majoritairement produite avec du pétrole, ce sont aussi des zones où les infrastructures et les moyens logistiques ne permettent pas d’installer des éoliennes traditionnelles ou bien des zones touchées par des cyclones“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter