La dépollution du site d’AZF est terminée

azf_toulouse.JPG6 ans après l’explosion de l’usine chimique AZF de Toulouse, la dépollution du site est enfin terminée.

Il n’y a plus de pollution résiduelle à risque sur le site“, ont affirmé, Patrick Timbard, directeur de Grand Paroisse-Total, et Yannick Charlot, responsable du chantier de dépollution du site à “La Dépêche du Midi”.

Le groupe pétrolier Total, propriétaire de l’usine a consacré 100 millions pour nettoyer les 80 hectares. Selon le quotidien “Le Monde” paru mardi, 200.000 tonnes de béton ont été démolies et 1,8 million de tonnes de terre ont été excavées. Aujourd’hui, seul le périmètre de l’explosion du Hangar 221, à l’origine de l’accident le 21 septembre 2001, se trouve encore sous les scellés de la justice. Cette zone sera dépolluée l’année prochaine.

Le site sera cédé à la communauté d’agglomération du Grand Toulouse en octobre 2008. Sur la partie ouest, le Cancéropôle, qui accueillera des instituts de recherche sur le cancer et un hôpital sur le site AZF et des terrains militaires, est en cours de construction.

Si le site d’AZF a été réhabilité, la dépollution du terrain militaire voisin de Braqueville (58 hectares) devrait prendre fin l’année prochaine. Celle des Ballastières (31,7 hectares), où sont stockées environ 4.700 tonnes de poudre sous l’eau, n’a pas encore débutée.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter