De la place pour tout le monde

distribution_eau_tuyau.jpgQuand on évoque les sociétés de distribution d’eau, les noms de Suez, via la Lyonnaise des Eaux, et Veolia reviennent le plus souvent. Mais à côté de ces “géants” du secteur, d’autres sociétés plus modestes arrivent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas dans le sud-ouest de la Sdepe, de la Soca TP ou encore de la Soca Elec, trois entreprises qui se sont spécialisées dans l’installation des réseaux d’eau et leur gestion.

Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien “Sud-Ouest” fait la lumière sur ces trois entreprises qui ont su trouver leur place sur un marché dominé par deux géants, en apportant leur savoir-faire. Ainsi, Daniel Garicoïts, le Pdg de la Sdepe, explique sa position. “Nous rendons les mêmes services aux usagers que nos concurrents. Mais nous pouvons vendre nos prestations à des prix optimisés. Cela a obligatoirement des incidences sur le prix du mètre cube d’eau vendu aux consommateurs. Le prix de l’eau et la proximité sont nos premiers arguments“.

La taille de la collectivité avec laquelle nous traitons n’a pas vraiment d’importance. Nous voulons d’abord nous consacrer à la région proche, sur une zone qui va des Pyrénées à la Gironde. Nous pouvons passer des contrats avec des petites communes ou des villes moyennes“.

La Sdepe a été créée en 1998 en association avec Jean Aïnciburu le patron de la SocaTP et la Soca Elec. Ces deux entreprises travaillaient déjà avec des collectivités locales des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, dont la première est spécialisée dans la mise en place et l’entretien des réseaux sous pression et les canalisations gravitaires pour les eaux usées. “Les trois sociétés sont sur trois métiers complémentaires“. Enfin, Daniel Garicoïts a également des ambitions nationales puisqu’il n’exclut pas demain de prendre des participations dans d’autres entreprises

  • facebook
  • googleplus
  • twitter