CREER pour mutualiser la recherche sur l’éco-conception

CREER.JPGLancée en mars 2007, CREER est une structure qui associe un centre de recherche spécialisé et sept entreprises afin de mutualiser leur recherche sur l’éco-conception et le recyclage. Le mardi 11 décembre, elle organise ses premières Assises à Chambéry.

Cette journée de rencontres permettra la mise en lumière des rôles que peuvent jouer institutions, consommateurs, recherche appliquée et industrie dans l’éco-conception à travers les exemples les plus récents de témoignages, outils, études et cas concrets présentés par 12 intervenants spécialistes français et internationaux.

Des secteurs différents mais des problématiques d’éco-conception semblables

Renault, Steelcase, Areva T&D, Plastic Omnium, Veolia Environnement, le Groupe SEB ainsi que le Centre Technique des Industries Mécaniques (CETIM) sont des entreprises toutes issues de secteurs très divers. Pourtant “que nous produisions des sièges automobiles ou des transformateurs électriques, nous nous sommes rendus compte que nous nous posions les mêmes questions quant aux problématiques de recyclage, de méthodologie ou de normes notamment” avance André Malsch, Président de CREER, “d’où l’intérêt d’unir nos compétences”.

Une mutualisation des recherches pour progresser plus vite sur l’éco-conception

L’éco-conception, par essence, n’a de sens que si un grand nombre d’entreprises sont concernées afin de pouvoir utiliser les mêmes normes et des filières communes de recyclage. Il est difficile d’avancer seul tant le sujet est compliqué et financièrement très couteux.

La réponse de CREER est la collaboration. Nous décidons ensemble d’un sujet de recherche et mettons en commun des moyens en temps et en ressources. Ceux qui auront contribué en récolteront les bénéfices” explique André Malsch. “Mais il ne s’agit pas de faire de la recherche pour la recherche” prévient-il, “nous veillons à ce qu’il y ait des retombées dont pourraient bénéficier les produits rapidement“.

Une structure ouverte pour attirer davantage d’entreprises vers la démarche de l’éco-conception

L’adhésion à CREER est ouverte à toute entreprise, sous réserve de l’acceptation par le comité de pilotage. Elle donne immédiatement accès non seulement à des échanges d’informations via l’outil de veille technologique et réglementaire ” Eco-concept ” et les apports volontaires des membres, mais aussi aux manifestations organisées par CREER et aux résultats des travaux de R&D pour les membres ayant contribué à leur financement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter