Mise à jour d’un lien entre pesticides et qualité du sperme

Une étude récente, publiée aujourd’hui dans la revue Human Reproduction, révèle l’existence d’un lien entre le niveau des résidus de pesticides dans les fruits et légumes consommés et la qualité du sperme.

On s’en doutait mais une étude a clairement mis à jour l’existence d’un lien entre la consommation de pesticides  par les hommes et la qualité de leur sperme. Pour ce faire, des chercheurs ont  recueilli le sperme de 155 hommes âgés de 18 à 55 ans et fréquentant un centre de traitement de l’infertilité. Après analyse de 338 prélèvements, il apparait alors que les hommes qui consomment le plus de fruits et légumes contenant des résidus de pesticides ont un nombre de spermatozoïdes inférieur de 49% par rapport à ceux en consommant le moins.

La revue spécialisée Human Reproduction qui publie aujourd’hui les conclusions de cette étude explique que pour aboutir à ce résultat, les auteurs ont soumis un questionnaire aux volontaires sur leurs habitudes de consommation en fruits et légumes. Ensuite, le ministère américain de l’Agriculture a estimé la teneur en pesticides des aliments consommés.

Privilégier le bio

Si les auteurs admettent certaines limites à leur étude (petit nombre de participants, sélectionnés parmi un groupe consultant pour infertilité…), il apparait toutefois que “ces résultats suggèrent que l’exposition aux pesticides utilisés dans la production agricole pour l’alimentation peut être suffisante pour affecter la spermatogenèse chez l’homme“. Les auteurs recommandent donc de privilégier les fruits et légumes “bio”.

Néanmoins, il ne s’agit que d’une première étude et il convient de ne pas inquiéter inutilement les hommes grands consommateurs de fruits et légumes.

 

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter