Parce que la cohabitation intergénérationnelle, c’est aussi du développement… durable

La cohabitation intergénérationnelle consiste pour un senior seul ou en couple, à offrir un logement à un jeune en échange d’une présence conviviale et rassurante de quelques services. Le jeune ne paie pas de loyer, il verse juste une participation aux charges. Ce mode d’hébergement peut être décliné auprès de familles moins âgées toujours dans l’idée d’un partage entre générations…

Développé en Espagne et dans les pays nordiques, amorcé au Japon, ce type de cohabitation est aujourd’hui “boosté” en Ille et Vilaine où deux associations innovent pour sensibiliser de nouveaux “candidats” seniors. Si cette forme d’hébergement innovante et d’avenir ne manque pas d’avantages, elle reste pourtant encore méconnue, constatent Bretagne Arc en Ciel* et La Maison en Ville**, les deux associations aujourd’hui en charge du développement de ce dispositif sur le territoire d’Ille et Vilaine.

« L’Impact social est fort, souligne Axelle Verny, coordinatrice de La Maison en Ville. C’est une solution pour rester chez soi dans les meilleures conditions. Ce rapprochement permet au senior et au jeune de s’inscrire dans un acte solidaire. C’est aussi un enrichissement humain et un soutien mutuel qui valorisent la solidarité de manière concrète et créent du lien social. »

« Quant à l’Impact économique, il n’est pas à sous-estimer, appuie Jean-Pierre Delaplace, Chargé de projet pour Bretagne Arc en Ciel. Pour un jeune, c’est l’avantage d’un hébergement pour un coût très attractif (moins de 100?), ce qui peut lui permettre de poursuivre ses études sans avoir recours à un job étudiant. Autre avantage très apprécié des jeunes qui ne connaissent pas la métropole rennaise : ils bénéficient d’un lieu d’hébergement plus spacieux et plus calme qu’une simple chambre d’étudiant et ils retrouvent une compagnie le soir. »

Une nouvelle dynamique enclenchée dès cet été

L’agglomération rennaise compte 37 000 personnes de plus de 65 ans et 52 000 étudiants. Cela représente un potentiel très important en termes de capacité d’offre d’hébergement. En 2013, ce dispositif  a permis la signature d’une cinquantaine de conventions d’hébergements.

Les objectifs de développement ? Quadrupler les propositions d’accueil dans les 3 années à venir! Ouvrir des portes : tel est donc l’objectif de la campagne de communication en direction des seniors qui commence actuellement. « Nous avons reçu de nombreuses candidatures de jeunes de grande qualité, mais manquons de chambres disponibles chez les seniors. Certains hébergeurs nous disent : si je vous avais connu avant, il y a longtemps que j’aurais ouvert ma porte à un jeune. »

Pour la 1ère fois en France : une plate-forme de cohabitation intergénérationnelle mise en place en Ille-et-Vilaine

Dès à présent, les accueillants susceptibles d’être intéressés par cette possibilité ou toute personne de leur entourage familial, peuvent se faire connaître grâce au numéro de téléphone unique mis en place par les associations partenaires  02 900 900 83.

Concrètement, la mise en relation des jeunes demandeurs et de leurs accueillants est organisée par l’une des 2 associations partenaires. Elles assurent ensuite le recrutement des jeunes sur entretien avant la rencontre avec le senior. Une charte et une convention d’hébergement apportent un cadre de cohabitation clair et accepté par chaque partie.

A noter que c’est la première fois en France que deux associations de cohabitation intergénérationnelle coopèrent ainsi pour une meilleure coordination du service à l’échelle d’un département, « au bénéfice de leurs adhérents », insistent les deux associations qui, dès cette rentrée, proposeront aussi un site Internet.  « Avec ces outils, il nous sera dès lors plus facile d’orienter le bénéficiaire vers l’une ou l’autre de nos deux structures pour gagner encore plus en efficacité et pertinence. »

Le sérieux de cette démarche est reconnu par le Conseil Général d’Ille et Vilaine qui soutient les deux associations  dans leurs actions pour les 3 ans à venir.

*La Maison en Ville
Association loi 1901 créée en 1997, spécialisée dans l’accueil de l’étudiant par le logement. Elle développe depuis 2006 la cohabitation intergénérationnelle sur le département.
**Bretagne Arc en Ciel
Association loi 1901 créée en 2007 pour promouvoir la cohabitation intergénérationnelle sur le département

  • facebook
  • googleplus
  • twitter

Journaliste économique, animateur de débats, colloques et séminaires.