La méningite fait trois morts à Nice

Trois jeunes hommes sont décédés à Nice en fin de semaine dernière. Ils présentaient tous les trois des signes cliniques de méningite, une situation plutôt exceptionnelle.

L’Agence régionale de Santé de Nice déplore donc trois décès par méningite en fin de semaine dernière. Si le premier concerne un jeune homme hospitalisé dans un centre psychiatrique et n’ayant aucun contact avec l’extérieur, les deux autres, beaux-frères étaient en contact l’un avec l’autre.

Le jeune homme de 22 ans résidant à l’hôpital psychiatrique de Sainte-marie de Nice aurait succombé à une méningite à méningocoque B, une forme hautement pathogène.

Symptômes

Le second cas concerne un homme de 29 ans, décédé à l’hôpital l’Archet de Nice, aurait vraisemblablement été victime d’une méningite à méningocoque C,  pour laquelle il existe un vaccin. Quant à son beau-frère de 22 ans, il est décédé chez lui, “dans un contexte infectieux qui permet de penser qu’il y a une forte suspicion de méningite“, explique l’ARS. Le personnel hospitalier et le personnes ayant été en contact avec les malades sont désormais sous traitement antibiotiques.

Enfin, un adolescent aurait également été hospitalisé la semaine dernière à Nice avec des signes de méningite, mais il serait aujourd’hui hors de danger. Pour rappel, les symptômes les plus fréquents de la méningite sont une raideur de la nuque, une fièvre élevée, une gène à la lumière, des maux de tête, des vomissements et un état confusionnel.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter