Mais j’vous jure : je n’ai jamais couché avec un garçon !

Si cette réplique célèbre du film d’Etienne Chatiliez “La vie est un long fleuve tranquille” peut faire sourire, la réalité rejoint parfois la fiction. Une étude publiée dans le très sérieux British Medical Journal révèle en effet qu’une jeune Américaine sur 200 déclare être tombée enceinte, alors même qu’elle était encore vierge.

Les résultats des travaux menés par l’équipe du Pr Amy Herring, de l’Université américaine de Caroline du Nord, Chapell hill, ont de quoi surprendre. Après avoir  suivi près de 8.000 jeunes Américaines sur une longue période (1995-2009), les experts ont constaté que 0,45% d’entre-elles révèle être tombée enceinte sans avoir jamais eu de rapport sexuel avec pénétration vaginale. Bien évidemment, parmi ces jeunes femmes, aucune n’a eu recours à la procréation assistée.

La bonne compréhension des questions posées lors de l’enquête ne peut évidemment pas être écartée, les questions portant sur la vie sexuelle des jeunes filles avant leur grossesse. Au final, 31% de ces jeunes vierges devenues mamans, avaient fait v?ux de chasteté avant le mariage comme le recommande les chrétiens conservateurs et placent donc le début de leur vie sexuelle après leur grossesse.

C’est pourtant possible

Pour le gynécologue français Sylvain Mimoun, interrogé par le site suisse “l’hebdo”, être enceinte et vierge reste possible. “Tous les gynécologues, une fois dans leur vie, ont rencontré une vierge enceinte. Il suffit que la femme soit en période d’ovulation et plutôt jeune. Si la glaire arrive jusqu’à la vulve et que l’homme a éjaculé à cet endroit, pour les spermatozoïdes, c’est comme les Champs-Elysées: une voie royale”.

Plus que de nouveaux cas d’immaculées conceptions, l’enquête américaine pose plus la question de l’éducation sexuelle de certaines jeunes filles américaines.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter