Hausse inquiétante des décès liés au cancer du sein

Cancer du sein

Selon les derniers chiffres publiés par le Centre international de recherche contre le cancer, le nombre de décès liés au cancer est en atteint 8,2 millions en 2012, un chiffre en hausse.  Mais ce qui inquiète le plus les experts, c’est la hausse des décès liés au cancer du sein.

Alors que les campagnes de prévention se font de plus en plus présentes dans notre environnement médiatique, le nombre de décès liés au cancer du sein sont en forte hausse. Selon les chiffres publiés hier par le CIRC, le cancer du sein aurait été fatal à 522.000 femmes dans le monde l’année dernière, soit une hausse de 14% par rapport aux dernières données disponibles en 2008.

Le cancer du sein est aussi l’une des principales causes de décès par cancer dans les pays les moins développés“, ajoute le Dr David Forman, chef de la section “données du cancer” au CIRC. “C’est en partie parce que l’évolution des modes de vie est à l’origine d’une augmentation de l’incidence, mais aussi en partie parce que les progrès cliniques enregistrés contre la maladie ne profitent pas aux femmes vivant dans ces régions“, ajoute-t-il.

Augmentation importante

D’une façon plus générale, les experts prévoient une “augmentation importante” du nombre de cas de cancer dans le monde, conséquence du vieillissement de la population. Par ailleurs, les pays en voie de développement adoptant progressivement le style de vie des pays riches, avec ses avancées mais également ses travers (alcool, alimentation plus riche, sédentarité…) vont voir le nombre de cancers croitre. Et, faute de dépistage et d’accès aux traitements, c’est dans ces pays que les taux de mortalité sont les plus élevés.

Il est aujourd’hui urgent, pour mieux lutter contre le cancer, de développer des approches efficaces et abordables pour la détection précoce, le diagnostic et le traitement du cancer du sein chez les femmes vivant dans les pays pauvres”,  explique à l’AFP  le Dr Christopher Wild, directeur du CIRC. “Il est primordial que les progrès réalisés ces dernières années dans les régions les plus développées du monde soient mis en oeuvre pour faire reculer la morbidité et la mortalité.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter