• Accueil
  • >
  • Général
  • >
  • Piscine ou bouillon de culture ? Ames sensibles s’abstenir…

Piscine ou bouillon de culture ? Ames sensibles s’abstenir…

Piscine collectiveEn cette période estivale, quoi de plus agréable qu’un bon plongeon dans une piscine ? Attention, une étude menée par l’ Agence nationale de sécurité sanitaire pourrait réfréner certaines ardeurs. L’eau des piscines collectives ne serait en effet qu’un vaste bouillon de culture composé de matières fécales, d’urines, poils, cheveux et autres peaux mortes.

Voici un constat qui va donner à réfléchir à deux fois avant de piquer une tête dans une piscine collective. L’Anses s’est en effet penchée sur le cas d’un individu nageant seul dans une piscine pendant une heure. Et selon l’Agence, cet individu constituerait à lui seul une “mini marée noire“.

Âmes sensibles s’abstenir : le nageur apporte avec lui des traces de déodorant, des cheveux, des poils, des peaux mortes, un peu de morve sortant du nez, et des restes d’urine et de matières fécales contenues dans son slip de bain. Si l’on ajoute à ce tableau déjà très sexy qu’un nageur séjournant deux heures dans une piscine produit entre 20 et 80 millilitres d’urine et entre 10 centilitres et 1 litre de sueur, le tableau est complet.

Le chlore

Alors bien évidemment, le chlore contenu dans l’eau contribue à détruire toutes ces impuretés. Mais attention, le chlore n’est pas la panacée.  Ses molécules s’attaquent en premier lieu à la matière organique et tente de l’oxyder pour l’éliminer. Mais, ce phénomène s’accompagne de la formation de nouvelles molécules , les “chloramines”, toxiques et particulièrement odorantes.

C’est donc un signe indicateur lorsque l’on rentre dans une piscine, si l’odeur de serviette mouillée est bien présente, c’est que la réaction chimique du chlore n’est pas achevée et la désinfection n’est pas terminée.  “C’est un signe que la piscine n’a pas été désinfectée correctement. Il s’agit d’un déficit de chlore et non d’un excès, comme tout le monde l’imagine!”, explique Claude Danglot, médecin biologiste et ingénieur hydrologue, sur le site TerraEco.net.

Alors, avant de plonger dans une piscine, pour le bien-être de tous il convient de respecter certaines règles élémentaires : porter un bonnet de bain et un maillot adapté, passer sous la douche avant ainsi que dans le pédiluve désinfectant, éviter tout maquillage ou produit cosmétique. Sinon, pour les plus chanceux, rien ne vaut un bon bain de mer…

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter