La pulvérisation des pesticides vecteur de contamination du virus de la gastro

Pesticides 2Une équipe de chercheurs néerlandais vient de découvrir que l’eau utilisée pour pulvériser des pesticides sur les cultures pourrait être contaminée par des norovirus,  ces virus responsables d’un très grand nombre de gastro-entérites. Inquiétant, car ces virus se retrouveraient sur les fraises ou salades achetées par les consommateurs.

Une équipe de l’Institut néerlandais de santé publique et de l’environnement vient de publier dans l’International Journal of Food Microbiology les résultats de leurs observations. Elle a en effet découvert que la pulvérisation de pesticides, insecticides ou fongicides, pourrait être à l’origine d’une contamination des cultures par des norovirus, virus responsables de gastro-entérites particulièrement contagieuses. En France, entre septembre 2007 et mars 2009, ces norovirus étaient à l’origine de 316 épisodes de gastro-entérites. On les suspectent également d’être les responsables de ce qu’on appelle plus communément la “turista“.

Bien laver les fruits et légumes

Mais les Néerlandais ne pointent pas les pesticides eux-même mais plutôt l’eau utilisée lors de leur pulvérisation. C’est cette eau qui serait contaminée et plusieurs enquêtes montrent que ces norovirus sont résistants aux pesticides. Sur les huit pesticides testés, un seul parvient à détruire le norovirus. Or, ces pesticides sont ceux les plus communément utilisés pour traiter les fruits rouges, fraises ou framboises, ou les salades, autant d’aliments consommés crus et donc vecteurs potentiels de virus.

Il est donc encore plus conseillé de bien laver les fruits et légumes avant leur consommation mais surtout, dans la mesure du possible de les cuire,  la cuisson détruisant les virus, mais elle fait perdre aux aliments une partie de leurs richesses nutritionnelles.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter