Le Solar Impulse boucle sa première étape

Solar ImpulseLa “folie” des Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg est enfin devenue réalité. Leur avion solaire expérimental, le Solar Impulse, a atterri samedi matin à Phoenix dans l’Arizona, première étape de leur projet de traversée des Etats-Unis sans consommer la moindre goutte de carburant.

Le Solar Impulse est né dans l’esprit de deux Suisses, Bertrand Piccard et André Borschberg. Il s’agit d’un avion fonctionnant à l’énergie solaire, d’une envergure comparable à celle d’un gros porteur mais dont le poids est équivalent à celui d’une petite voiture. Sa consommation d’énergie, extrêmement limitée, s’apparente à celle d’un scooter pour une vitesse de 69 km/h à 8.500 m d’altitude maximum. Les 12.000 cellules photovoltaïques fournissent l’électricité nécessaire à la batterie au lithium de 400 kg qui nourrit les quatre moteurs électriques à hélice de 10 chevaux chacun.

Survoler les USA à la seule énergie solaire

Les deux créateurs ont donc comme ambition de traverser les Etats-Unis sans consommer la moindre goutte de carburant. Et samedi, la première étape de ce vaste projet a été franchie après que l’appareil ait atterri à Phoenix dans l’Arizona, après 18 heures et 18 minutes de vol depuis San Francisco. D’autres étapes sont prévues à Dallas, St Louis et Washington, mais les dates dépendront avant tout des conditions météorologiques.

Tandis que l’appareil actuel ne peut rester que 24 heures en l’air, un nouveau projet concerne un nouvel avion susceptible de voler durant cinq jours et cinq nuits.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter