Fessenheim: la fermeture pourrait couter entre 5 et 8 milliards à EDF

FessenheimSelon l’information révélée par le JDD, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, prévue dans le programme de François Hollande, pourrait coûter entre 5 et 8 milliards d’euros à EDF. Une facture qui pourrait conduire l’électricien français à demander une aide de l’Etat.

La fermeture de la centrale de Fessenheim, plus vieille centrale nucléaire française, figurait dans le programme de campagne de François Hollande. Mais cette fermeture pourrait se révéler beaucoup plus chère que prévu.  Le JDD évoque une facture comprise entre 5 et 8 milliards d’euros pour EDF.  Devant un tel montant, l’électricien français pourrait alors être tenté de demander une aide à l’Etat pour la fermeture anticipée du site à l’horizon 2016, l’ASN avait donné son aval pour un fonctionnement jusqu’en 2022.

EDF considère également que la centrale pourrait encore fonctionner pendant 20 ans. Une fermeture anticipée entrainerait alors une perte de 200 millions par an, auxquels il est nécessaire d’ajouter les 150 millions d’euros investis et non amortis, ainsi que l’indemnisation des clients suisses et allemands d’EDF.

Aucune demande déposée

Nous discuterons d’une indemnisation une fois la loi votée début 2014“, explique alors au JDD la ministre de l’Ecologie Delphine Batho. “Les discussions sont compliquées avec EDF (…) Mais je n’ai toujours pas été saisi d’une demande d’indemnisation“, ajoute de son côté le délégué interministériel chargé du dossier, Francis Rol-Tanguy. Le calendrier initial prévoit une fermeture fin 2016, un calendrier “réaliste” mais pas “évident à tenir” précise Francis Rol-Tanguy. Prolonger le fonctionnement de la centrale jusqu’en avril 2017, afin de “couvrir les mois d’hiver” pourrait alors être envisagé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter