18 personnes intoxiquées par de la farine bio dans le Sud

De la farine de sarrasin bio serait à l’origine de l’intoxication alimentaire de 18 personnes en région PACA. Si personne ne se trouve dans un état inquiétant, l’Agence régionale de santé appelle toutefois à la vigilance.

Dix-huit personnes ont donc été victimes d’une intoxication alimentaire après avoir consommé de la farine de sarrasin bio entre le 21 septembre et le 10 octobre dernier, dans la région PACA. Martine Riffard-Voilqué, la directrice de l’ARS explique que “sur les 18 personnes, sept ont été hospitalisées mais toutes sont sorties de l’hôpital depuis. Une seule est toujours sous surveillance, chez elle, et son état n’inspire pas d’inquiétude majeure“.

Les symptômes décrits sont ceux d’une intoxication par l’atropine”, à savoir : sécheresse buccale, pupilles dilatées, troubles de la vue, tachycardie, agitation, confusion, désorientation spatio-temporelle, hallucinations, paroles incohérentes…. Les personnes ressentant certains de ces symptômes sont appelées à consulter leur médecin.

Contaminée par du datura

Selon l’enquête menée par l’ARS, la farine de sarrasin bio mise en cause aurait été contaminée par du datura, une plante sauvage toxique pour l’homme. Elle pousse parfois “aux abords des champs et peut contaminer les cultures lors des moissons“. La farine suspecte a cessé d’être commercialisée et les boulangers, crêperies et autres magasins ont bien évidemment stoppé son utilisation.

La liste des commerces susceptibles d’avoir vendu de la farine contaminée est également consultable sur le site de l’ARS Paca.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter