Hydroélectricité : le projet brésilien de GDF Suez prend de l’ampleur

GDF Suez et International Power , société détenue à 70% par le Français, se félicitent que  le projet de la centrale hydroélectrique de Jirau sera étendu par rapport à la concession d’origine de 44 à 50 unités. Avec cette extension, la capacité totale du projet actuellement en construction sera portée de 3 300 MW initialement prévus à 3 750 MW.

Les six unités se sont vues allouées 209 MW d’énergie garantie et 100% de cette électricité a été vendue sur le marché réglementé à un prix indexé sur l’inflation de 102 réals brésiliens/MWh (64 dollars /MWh) pour une durée de 30 ans à partir de 2014. Le total d’électricité garantie produite pour l’ensemble du projet s’élève à présent à 2 184 MW, dont 73% sont vendus dans le cadre de contrats PPA à long terme. Le solde sera vendu sur le marché libre, essentiellement à une clientèle industrielle. Par ailleurs, cette extension pourrait ajouter encore 90 MW supplémentaires d’électricité garantie qui pourront être alloués au projet.

Dans sa conception, la centrale de Jirau a tenu compte de l’éventuel ajout d’unités supplémentaires. Par conséquent, cet agrandissement bénéficiera d’infrastructures déjà en place ainsi que d’économies d’échelle qui augmenteront la valeur du projet.

“Le plus grand projet du monde”

Pour Gérard Mestrallet, le PDG de GDF Suez,  juge que cette extension du projet Jirau, ” le plus grand projet de centrale hydroélectrique actuellement en construction au monde, renforce notre engagement à fournir une énergie propre et renouvelable au Brésil. Ce projet s’inscrit dans la stratégie du groupe d’accroitre son exposition aux marchés en forte croissance“. Quant à Philip Cox,  le patron d’International Power, il a pour sa part ajouté que “le prix des enchères de l’électricité et notre décision d’ajouter six unités de plus à la centrale de Jirau nous permettent de capitaliser sur les fondamentaux attractifs du marché de l’électricité au Brésil, caractérisé par une croissance soutenue de la demande“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter