Australie : crocodiles et serpents dans la ville

Alors que le nord-est de l’Australie est toujours touché par des inondations “bibliques”, une nouvelle menace inquiète les habitants, les serpents et crocodiles envahissent les rues des villes.

En raison de pluies violentes qualifiées de “bibliques”, causées par le passage du cyclone Tasha, les rivières du nord-est de l’Australie gonflent, atteignant des niveaux historiques. A tel point que la ville de Rockhampton qui abrite  75.000 personnes, risque fort d’être coupée du monde dans les tous prochains jours. Les eaux de la rivière Fitzroy affichaient ce matin une hauteur de 9,2 mètres, menaçant les habitations de la ville.

Mais un autre phénomène inquiète tout autant les habitants de Rockhampton. Au delà de la prolifération des moustiques vecteurs de certaines maladies, la montée des eaux apporte vers les rues de la ville crocodiles et autres serpents venimeux. Des policiers se sont déjà retrouvés à plusieurs reprises face à de puissantes mâchoires a moitié dissimulées sous les eaux. “C’est la saison des amours et ils ont été brusquement sortis de leur environnement naturel. Les serpents sont très très nerveux en ce moment“, déclarait à l’AFP Scott Mahaffey, directeur des opérations des services d’urgence. Et, “le problème avec les crocodiles, c’est qu’il est difficile de les repérer au milieu des débris” explique-t-il.

Les évacuations ont commencé à Rockhampton où des systèmes d’évacuation des eaux usées ont été endommagés, provoquant le déversement des égouts dans les rues. Par ailleurs, l’électricité a été coupée dans plusieurs quartiers de la ville.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter