Grenelle 2 : les Verts voteront contre

Les trois députés siégeant à l’Assemblée ont d’ores et déjà annoncés qu’ils voteraient contre le projet de loi Grenelle 2 présenté par le gouvernement. Leur décision tient aux “reculs” en matière de défense de l’environnement contenus dans le texte.

Alors qu’ils avaient voté la loi dite Grenelle 1, les députés écologistes, jugent le projet de loi Grenelle 2 à l’étude à l’Assemblée actuellement “décevant” et annoncent leur choix de voter contre mardi lors du vote solennel. “La loi Grenelle 1 du 3 août 2009 contenait des promesses et des incertitudes. La loi Grenelle 2 est décevante : nous voterons contre mardi 11 mai“, annonce Yves Cochet dans un communiqué officiel intitulé “revanche des lobbies et deni de démocratie“.

La mort de l’éolien

Pour le député de Paris, le texte défendu par Jean-Louis Borloo précipite notamment la mort de l’éolien en France. Si la majorité acceptait vendredi de retirer l’amendement fixant un seuil minimum de production de 15 mégawatts pour toute nouvelle implantation d’éolienne, l’article 34 du projet fixe quant à lui un minimum de cinq mats pour les futurs parcs, ainsi qu’ un éloignement de 500 m de toute habitation et le classement des installations dans la catégories des ICPE.

Pour le député Vert il s’agit donc de la mort des “éoliennes communales et coopératives adoptées par les citoyens, les agriculteurs et les institutions d’un village, place aux grands groupes financiers seuls capables d’investir dans des centrales d’éoliennes“.

Néanmoins, Yves Cochet reconnaît que le texte “traduit positivement certains engagements du processus Grenelle, notamment au titre des économies d’énergie dans le logement, de la réduction des déchets et pour le renforcement des plans de prévention des risques technologiques“. “Mais, ajoute Yves Cochet, le climat d’écolosepticisme de 2010 et la revanche des lobbies se sont traduits par des ambiguïtés, des régressions et des trahisons inacceptables”.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter