Pas de parité homme-femme en matière de pollution

femme à véloUne étude du Fonds des Nations Unies pour lapollution, l’UNFPA, hommes et femmes ne seraient pas égaux en matière de pollution. En effet, les femmes, plus soucieuses de l’environnement, pollueraient moins que les hommes.

Selon cette étude, les femmes  sont plus concernées par l’environnement en général et le réchauffement climatique en particulier. Elles agissent donc davantage en faveur de la planète, “dans les pays industrialisés, les femmes ont plus souvent tendance à acheter des produits favorables à l’environnement et à recycler les déchets” précise le rapport. Leurs modes de consommation, et plus particulièrement leurs régimes alimentaires les influenceraient également à consommer moins de viande et plus de légumes.

Par ailleurs, le rapport souligne que les femmes pourraient avoir également un rôle actif dans l’adaptation au changement climatique en développant des cultures résistantes aux inondations et aux sécheresse. “Les agricultrices pourraient se trouver à l’avant-garde des efforts visant à atténuer les concentrations de gaz à effet de serre“.

Enfin, le rapport démontre que les femmes utilisent moins leur voiture que les hommes et prennent également moins l’avion. Au delà de l’impact positif de la gente féminine sur l’environnement, cette enquête révèle également une inégalité plus négative cette fois ci “d’inégalités d’accès aux ressources économiques“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter