Marseille se veut exemplaire en matière de gestion de l’eau

MarseilleDésignée en juin dernier pour accueillir le 6e Forum Mondial de l’eau en 2012, la Ville de Marseille est reconnue sur la scène internationale pour sa politique en matière de gestion de l’eau. L’eau de baignade y est en effet tout particulièrement surveillée, surveillance qui a entrainé plusieurs fermetures de plages cet été.

Nous voulons tous une eau abondante, saine et de qualité, affirme Martine Vassal, adjointe au maire déléguée à la qualité de la ville. Il faut donc mettre en place les moyens pour y parvenir“. ­  Ainsi, l’eau de Marseille, qui provient du Verdon et de la Durance, est considérée, depuis 10 ans, comme la “meilleure eau de France”, avec une teneur en nitrate 10 fois inférieure à celle de Paris. La cité phocéenne s’auto-alimente avec le canal de Marseille, le canal de Provence et le canal de la Craponne.

Depuis de nombreuses années, la municipalité s’investit dans différents projets, comme la création de bassins de rétention, la réalisation de la station d’épuration Géolide… Environ 3 à 5 M d’euros sont utilisés chaque année pour la gestion des eaux de pluies.

Nous devons nous montrer exemplaires

Nous devons nous montrer exemplaires, déclare Didier Réault, conseiller municipal délégué à la mer, au nautisme et aux plages. Marseille est un modèle au niveau euroméditerranéen, aussi bien concernant la gestion de l’eau, que la protection des fonds marins ou des îles“.  La Ville a d’ailleurs été choisie en juin dernier, pour accueillir le 6e Forum mondial de l’eau en 2012. Le 15 octobre prochain, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, signera la convention d’organisation du forum, entre le Conseil mondial de l’eau et la France.

“Nous faisons preuve d’une totale transparence avec la population, souligne le conseiller. Si nous avons la moindre suspicion, nous fermons immédiatement la plage“. L’eau de baignade à Marseille est extrêmement surveillée et des prélèvements sont effectués régulièrement pour évaluer son taux de pollution et éviter ainsi tous risques pour les baigneurs.

Soucieuse de protéger son patrimoine marin, la Ville de Marseille a mis en place en 2006, le Plan de gestion de Rade. En concertation avec le Grand Port Maritime de Marseille, Marseille Provence Métropole ou encore, les professionnels du secteur maritime, ce plan valorise et préserve les eaux du littoral marseillais. Le parc maritime du Frioul, les récifs artificiels du Prado, les patrouilles bleues, le plan de balisage maritime ou encore le parc national des Calanques prévu d’ici à 2011, en font partie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter