Face � l’urgence climatique, certains �cologistes se convertissent au nucl�aire

Eurodif.JPGFace � l’urgence climatique, un certain nombre d’�cologistes historiquement anti-nucl�aire se sont convertis aux atouts environnementaux de cette �nergie “propre” en CO2 mais g�n�ratrice de d�chets encombrants. Le collectif ‘Sauvons le Climat’ se r�jouit de cette prise de conscience en souhaitant qu’elle se g�n�ralise.

Il y a cinq ans d�j�, le Professeur James Lovelock, le c�l�bre �cologiste britannique cr�ateur de l’hypoth�se � Ga�a � poussait un cri d’alarme dans le quotidien The Independant, cri qui �tait repris dans le quotidien Le Monde : � Je suis moi-m�me �cologiste et j’implore mes amis engag�s dans ces mouvements d’abandonner leur opposition but�e � l’�nergie nucl�aire. � Plus r�cemment, Patrick Moore, un des fondateurs de Greenpeace, a lanc� � Green Spirit � et affirm� devant le Congr�s am�ricain � L’�nergie nucl�aire est la seule source d’�nergie non �mettrice de gaz � effet de serre qui peut efficacement remplacer les combustibles fossiles et satisfaire � la demande globale d’�nergie �.

Encore au Royaume Uni, fin f�vrier, quatre figures embl�matiques du mouvement �cologique britannique Greenpeace, Lord Smith of Finsbury, Mark Lynas, Chris Goodal et Stephen Tindale ont fait leur r�volution intellectuelle. Porte-drapeau du groupe, ce dernier a d�clar� � C’est un changement de vue radical que nous op�rons. J’ai pass� la plus grande partie des 20 derni�res ann�es � argumenter et faire campagne contre l’�nergie nucl�aire. Greenpeace a toujours fait intens�ment campagne contre l’�nergie nucl�aire, mais, durant mes cinq ans (� la direction de Greenpeace), jusqu’en 2006, j’ai �t� de plus en plus sensibilis� au changement climatique. Je suis arriv� progressivement � la conclusion qu’il fallait reconsid�rer la question de l’�nergie nucl�aire. Il y a des questions importantes � traiter, telles que les d�chets radioactifs, mais elles ne sont pas aussi pr�occupantes qu’une �l�vation de 6�C de la temp�rature du climat. �

Relance du nucl�aire au Royaume-Uni, en Su�de et en Italie

L’Europe r�fl�chit actuellement � une �volution de sa politique �nerg�tique en envisageant une relance du nucl�aire, � l’exemple du Royaume-Uni, mais aussi de la Su�de ou de l’Italie, sans remettre en cause les efforts de d�veloppement des �nergies renouvelables. Pour ‘Sauvons le climat’, ces prises de position et revirement sont la r�sultante d’une prise de conscience de la n�cessit� politique de prendre des d�cisions pour relever le d�fi du changement climatique.

Dans cet esprit, le collectif veut croire � un changement de mentalit� g�n�ral en la mati�re. Dans un esprit de dialogue, ‘Sauvons le Climat’ en appelle � tous les �cologistes de raison, � toutes les femmes et tous les hommes de progr�s pour faire �voluer leur position en mati�re d’�nergie nucl�aire.

Exigence de s�curit� et de transparence

Pour le collectif, � si les exigences de s�curit� impos�es aux op�rateurs sont l�gitimes et indispensables, tout comme celles impos�es pour le traitement et le stockage des r�sidus de fission, tout comme les mesures en pr�vention de toute prolif�ration, tout comme la transparence et l’information du public, rien ne saurait justifier l’anxi�t� pathologique encore trop souvent rencontr�e, anxi�t� qui se r�v�le paralysante voire contreproductive au regard des enjeux �nerg�tiques et climatiques �.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter