Sida : recrudescence inqui�tante des contaminations � Washington

Virus_du_sida.JPGUne �tude publi�e hier par les services de sant� de la ville de Washington, fait apparaitre que la capitale f�d�rale am�ricaine affiche un taux d’infection au VIH sup�rieur � celui de pays plus pauvres et moins d�velopp�s.

L’�tude r�v�le en effet qu’� la fin de l’ann�e 2008, 3% des habitants �g�s de plus de 12 ans �taient atteints par le VIH, virus responsable du sida. Il s’agit d’un taux tr�s sup�rieur � celui enregistr� par exemple au Burkina Faso ou en Ukraine (1,6%).

L’�tude pr�cise que “pour certains, 3% de personnes vivant avec le virus du sida peut sembler un chiffre faible. Mais en comparaison, moins de 0,5% des Am�ricains en g�n�ral vivent avec le cancer“. Or,� Onusida et le Centre de contr�le et de pr�vention des maladies am�ricain d�finissent� une �pid�mie comme “g�n�ralis�e et grave quand le pourcentage des malades parmi les habitants d’une zone g�ographique pr�cise d�passe 1%“. “Dans le cas pr�sent, le taux moyen sur le District de Columbia est trois fois sup�rieur“.

Les noirs et les homosexuels les plus touch�s

Les personnes les plus touch�es sont les noirs et les adultes �g�s de 40 � 49 ans. Les principaux modes de transmission sont les rapports homosexuels masculins non prot�g�s, touchant 4 cas sur 10. Puis viennent, les rapports h�t�rosexuels non prot�g�s avec 28% des contaminations, et l’utilisation de seringues usag�es par les toxicomanes, 18%.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter