R�vision � la hausse des �missions de 1990

fumee.jpgAlors que les gouvernements r�visent chaque ann�e leurs estimations, 34 pays industrialis�s, dont la France, ont revu � la hausse le niveau de leurs �missions de gaz � effet de serre pour 1990, ann�e qui sert de r�f�rence au protocole de Kyoto.

Ainsi, les �missions de GES pour 34 pays industrialis�s ont �t� port�es � 17,6 milliards de tonnes contre 17 milliards lors de la premi�re compilation de l’ONU en 1996. Si les r�visions les plus importantes sont � porter au cr�dit des Etats-Unis et de la Russie, la France a �galement proc�d� � une forte r�vision.

Sergue� Komonov, directeur du service des donn�es sur les �missions de gaz � effet de serre au secr�tariat des Nations Unies sur le changement climatique, confie � Reuters qu’une “raison possible de la l�g�re tendance � la hausse pourrait �tre l’am�lioration constante des inventaires nationaux des �missions de gaz � effet de serre“.

Si une estimation plus �lev�e pour 1990 permettrait d’atteindre plus ais�ment les objectifs de r�duction fix�s, il semblerait qu’aucun trucage ne soit � d�plor�. “En g�n�ral, le degr� de variation semble coh�rent avec le degr� habituel d’incertitude dans l’inventaire des gaz � effet de serre” ajoute Sergue� Komonov.

Pour rappel, les pays signataires du protocole de Kyoto s’engagent � r�duire d’au moins 5% d’ici 2008-2012 leurs �missions de GES par rapport � 1990.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter