Les sacs plastiques taxés aux caisses

Sacs_plastiques.JPGLa Commission des Finances de l’Assemblée nationale a adopté hier soir un nouvel amendement dans le cadre de la préparation du budget. Une taxe de 10 à 15 centimes sur les sacs plastiques distribués en caisse ou au rayon fruits et légumes des supermarchés devrait voir le jour.

Le texte étudié hier en commission vise donc une taxe de 15 centimes d’euros sur chaque “sac en matière plastique à bretelles présenté en rouleau ou en liasse” et de 10 centimes sur chaque “sac ou sachet en matière plastique présenté en rouleau ou en liasse et destiné à l’emballage des produits alimentaires achetés“.

Cet amendement qui fera l’objet d’un vote en séance publique dans le cadre du budget 2009 a pour objectif d’encourager la commercialisation de sacs en plastiques biodégradables et ce afin d’éviter, “l’émission de 30 à 75% de dioxyde de carbone“.

Selon l’exposé de cet amendement, “la faible épaisseur des sacs plastiques rend leur recyclage pratiquement impossible. A cet égard, de nombreux pays ont déjà pris des mesures visant à limiter , voire interdire, les sacs à usage unique de faible épaisseur (…) Le développement du marché des bioplastiques en France devrait incontestablement conforter le secteur de la plasturgie en contribuant à sa compétitivité au plan international“.

Jérôme Bédier sceptique

Ces arguments ne convainquent pas Jérôme Bédier, le président de la Fédération du commerce et de la distribution, qui s’oppose à cette nouvelle taxe, en cette période difficile de baisse de pouvoir d’achat. Pour lui, “c’est aussi négatif et provoquant que la taxe pique-nique“.

Il précise par ailleurs que les distributeurs ont déjà envisager toutes les solutions alternatives mais “il n’y en a pas d’autres que les sacs en plastique. Le sac en papier va coûter trop cher“. Il ajoute cependant que la consommation de sacs plastiques actuelle et inférieure de 20% à celle d’il y a quatre ans.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter