L’Italie souhaite une modification du paquet énergie-climat

Stefania_Prestigiacomo.JPGSi Ban Ki Moon demande à l’Europe de ne pas revenir sur ces objectifs en matière de lutte contre le réchauffement climatique, l’Italie, par l’intermédiaire de sa ministre de l’Environnement estime quant à elle que le plan européen de lutte  aurait “besoin de changements profonds”.

Attendue ce matin à Luxembourg, Stefania Prestagiacomo a annoncé sa position à la presse tôt ce matin. “Le paquet tel qu’il est ne nous convient pas. il est insupportable. Il a besoin de changements profonds“. “Nous ne sommes pas seuls sur cette position. C’est notoire“.

Nous demandons une clause de révision. Nous espérons que maintenant une vraie négociation va s’ouvrir. Nous sommes ici avec de bonnes intentions. Nous demandons  beaucoup de modifications et nous espérons qu’elles seront prises en compte“.

Pour l’Italie, le coût de l’ambitieux plan européen de lutte contre le réchauffement climatique serait de l’ordre de 25 milliards d’euros pour son économie nationale, un chiffre contesté par la Commission qui le voit plus proche des 9 à 12 milliards.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter