Electricité : supprimer les tarifs régulés

electricite.jpgLa suppression des tarifs régulés d’électricité pour les industriels d’ici 2010 pourrait accroître la concurrence en France. C’est ce qu’a indiqué une étude réalisée par le cabinet Altermind pour l’opérateur alternatif d’électricité et de gaz Poweo.

L’offre d’opérateurs alternatifs reste encore très peu développée” sur le marché de l’électricité en France “du fait de contraintes réglementaires encore trop fortes“, a indiqué l’étude publiée hier.

Avec un seul acteur (EDF) réalisant 90% de la production et 90% de la vente au détail, la France est piégée dans un cercle vicieux : le marché de détail, trop concentré, donne trop peu de débouchés à l’amont (la production), alors que le marché de gros, lui aussi trop concentré, aboutit à étouffer l’offre en aval” (la vente).

Accroître la concurrence

Selon l’étude, afin d’accroître la concurrence sur le marché de détail, il faudrait complètement supprimer d’ici 2010 “les tarifs réglementés pour les entreprises, tout en les maintenant, dans le moyen terme, à leur niveau actuel pour les ménages“.

Sur le marché de gros, il faudrait encourager “l’investissement des nouveaux entrants sur le territoire français“, en renforçant par exemple les interconnexions vers les réseaux étrangers et en séparant les fonctions de “régulation” et “d’entretien” du réseau français de transport d’électricité RTE.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter