THT : une mission parlementaire sur les risques sur la santé

roselyne_bachelot.jpgRoselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, s’est dite favorable à une mission parlementaire sur les “risques pour la santé des champs électromagnétiques de très basses fréquences, produits notamment par les lignes à très haute tension, pour la santé humaine”

Mercredi, elle a proposé que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) “se saisisse du sujet et confie une mission à l’un de ses membres“.

Roselyne Bachelot a rappelé que ces champs électromagnétiques qui sont régulièrement mis en cause par des associations écologistes pour leur impact supposé sur la santé des populations “sont produits par un certain nombre d’appareils comme les ordinateurs ou les plaques à induction ainsi que par certaines structures comme les lignes à haute tension“.

Un certain nombre d’études internationales qui ont eu lieu n’ont pas établi de conclusions formelles et de liens formels d’un risque pour la santé humaine“, a indiqué la ministre. “Il nous faut poursuivre les études pour pouvoir rassurer totalement la population“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter