Réduction de la vitesse sur les autoroutes alsaciennes

route_4_voies.JPGAfin de réduire les émissions de CO2, les autoroutes alsaciennes pourraient prochainement expérimenter une limitation de la vitesse à 110 km/h. C’est ce qu’a annoncé lundi Adrien Zeller, président de la région Alsace.

Sur les 250 km d’autoroutes de la région, la vitesse pourrait être réduite de 20 km/h. Adrien Zeller a précisé que des discussions étaient actuellement engagées avec Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.

Il s’agit de valoriser cette idée sous la forme d’économies de CO2 en liaison avec la biodiversité et l’efficacité énergétique“, a déclaré le président de la région Alsace. “Rouler plus doucement est un mieux, cela fait des économies de CO2, des économies de consommation de carburant. Cela augmente la sécurité et cela pollue moins l’air. Cela avait été évoqué dans le cadre du Grenelle de l’Environnement de passer de 130 à 110 km/h en France“.

L’Alsace, un “terrain idéal”

Pour Adrien Zeller, la petitesse du territoire alsacien, dont le réseau autoroutier est déjà pourvu de nombreuses portions à 110 km/h, fait de la région un “terrain idéal” d’expérimentation.

L’Automobile Club d’Alsace s’oppose à cette mesure. Pour Roger Braune, son directeur général, elle “serait complètement inutile“. Selon lui, lors du Grenelle de l’Environnement, “on avait calculé que 10km/h de vitesse en moins sur toutes les autoroutes françaises pendant toute l’année, cela ferait l’équivalent de 3 minutes de rejet planétaire de gaz à effet de serre. La circulation sur autoroute ne représente qu’une partie de la circulation donc c’est emblématique mais cela serait inutile“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter