La Russie livre un 2e lot d’uranium à l’Iran

uranium_1.jpgSelon Ahmad Fayazbaksh, vice-président de l’Organisation iranienne pour l’Energie nucléaire (OIEA), la Russie a livré à l’Iran un second lot de combustible nucléaire destiné à la centrale de Bouchehr (sud de l’Iran).

Le second chargement de combustible de la centrale nucléaire de Bouchehr est arrivé vendredi (28 décembre) en Iran“, a déclaré le vice-président de l’OIEA chargé des centrales nucléaires cité par l’agence officielle iranienne Irna, précisant qu’en “termes de quantité, le deuxième lot correspond au premier” chargement livré le 16 décembre dernier.

Au total, la Russie doit livrer plus de 80 tonnes d’uranium à l’Iran sur une période de deux mois en huit chargements séparés. Ces livraisons sont effectuées en vertu d’un accord russo-iranien et sous le contrôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Mise en service de la centrale iranienne repoussée

Irina Essipova, porte-parole de la société russe Atomstroïexport, avait précisé le 20 décembre dernier que la centrale iranienne de Bouchehr “ne serait pas lancée avant fin 2008“, alors que Téhéran espérait un démarrage d’ici deux à trois mois. “Les livraisons de combustible vont durer près de deux mois“, soit jusqu’à février, avait précisé Irina Essipova.

Six mois après la fin des livraisons du combustible, nous commencerons des tests avec ce combustible. Lorsque ces tests seront achevés avec succès, nous pourrons alors lancer la centrale“, avait-elle ajouté.

La construction de la centrale a été retardée à de multiples reprises sur fond de tensions autour du programme nucléaire iranien. En effet, les pays occidentaux et les Etats-Unis soupçonnent l’Iran de développer l’arme atomique sous le couvert d’un programme nucléaire pacifique, ce que nie l’Iran qui affirme que son programme est purement civil.

La mise en service de la centrale nucléaire de Bouchehr prévue pour l’automne 2007 a été repoussée à 2008.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter