EDF serait l’un des favoris pour la construction de centrales britanniques

choozA.jpgLundi dernier, la presse britannique a indiqué que le groupe électrique français EDF serait bien placé pour construire les nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni.

En juin dernier, EDF qui s’est porté candidat avec Areva pour construire des réacteurs EPR au Royaume-Uni, s’est allié à AMEC, un important groupe de travaux publics britannique.

Via sa filiale EDF Energy, l’électricien français est solidement implanté outre-Manche puisque le groupe est l’un des six grands fournisseurs d’électricité au Royaume-Uni.

Selon le “Mail on Sunday”, ces atouts, ajoutés à son expérience dans le nucléaire, font d’EDF l’un des “favoris” du futur appel d’offres.

D’ici trois semaines, le gouvernement britannique doit donner son feu vert à la construction de nouvelles centrales. Mais, selon l'”Observer” paru dimanche, l’association écologiste Greenpeace, qui avait obtenu un premier report, pourrait de nouveau essayer de ralentir le processus.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter