CO2 : Bruxelles veut faire payer les constructeurs automobiles

p308.jpgAlors que la future réglementation des émissions de CO2 pour les voitures neuves doit être dévoilée aujourd’hui à Bruxelles, la direction générale chargée de l’environnement à Bruxelles veut “imposer une lourde pénalité de 95 euros par gramme de CO2 supplémentaire. Le tout multiplié par le nombre de ventes de chaque constructeur”.

Renault ou PSA risquent de payer davantage que les spécialistes allemands du haut de gamme comme BMW ou Mercedes, même s’ils font mieux qu’eux en matière d’émissions. C’est n’importe quoi“, a indiqué un constructeur français au quotidien “Le Tribune” paru hier.

Alors que la Commission européenne a fixé un objectif de 120g de CO2 au kilomètre en moyenne pour 2012, contre 160 actuellement, le constructeur français Renault devrait verser 1 milliard d’euros de pénalité, pour un dépassement de 5g. Cette somme correspondrait aux deux tiers de sa marge opérationnelle en 2006. PSA, quant à lui, devrait payer 1,2 milliard.

“Il faut de la flexibilité”

Selon les constructeurs, atteindre l’objectif européen de 120g de CO2 en moyenne en 2012 n’est pas possible. “Il faut de la flexibilité. 60% des voitures neuves proposées aujourd’hui seront encore au catalogue en 2012. 30% sont déjà techniquement figées. On ne pourra pas faire de miracles. (…) Il faudrait une période de transition, des pénalités progressives entre 2012 et 2015 par exemple“, a ajouté le même constructeur au quotidien.

La moyenne de 120 g devra être respectée. Si l’on permet aux allemands de rester au-dessus de cette valeur, on demandera donc aux français et aux italiens de descendre encore en dessous. C’est injuste. On demande des efforts supplémentaires à ceux qui ont fait le plus de progrès ces dernières années“, dit-on dans l’industrie automobile française selon le journal.

Le président Nicolas Sarkozy et Romano Prodi, chef du gouvernement italien, ont adressé un courrier à José Barroso, président de la Commission européenne, pour plaider le dossier de leurs constructeurs respectifs.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter