Le tabac est toxique lors de la combustion

cigarette.jpegSelon un professeur en médecine préventive à l’Université canadienne de Laval, ce qui rendrait la cigarette toxique serait le fait de brûler le tabac. “Au moment de la combustion, de 4.200 à 4.500 produits se synthétisent. Et c’est ça que les fumeurs aspirent dans leurs poumons.”

Techniquement, il serait possible que la cigarette ne soit pas toxique. En brûlant la cigarette à une très haute température (environ 1.600°C), la combustion éliminerait tous ces produits toxiques. En pratique, “personne ne pourrait supporter ça aussi près de son visage“, a indiqué le docteur Fernand Turcotte au quotidien canadien “La Tribune”.

De tous les produits que dégage la cigarette, c’est la nicotine qui est la moins dangereuse. En fait, la nicotine pure, comme dans la gomme et les timbres, est complètement inoffensive“, a expliqué le médecin au journal.

La nicotine est psycho active, c’est-à-dire qu’elle agit sur le tronc cérébral pour libérer de la dopamine, qui stimule la concentration, l’état de veille et l’état de plaisir. La nicotine, qui est un insecticide biologique libéré par les plants de tabac pour lutter contre les chenilles, crée également une dépendance.

Selon le médecin, il y aurait une différence entre les cigarettes légales et celles de contrebande, lesquelles font davantage tousser. En effet, les grands fabricants de tabac ajoutent des additifs à leurs produits qui donnent un goût particulier à leurs cigarettes, enlèvent les propriétés irritantes, et augmentent leur durée de vie sur les tablettes.

Le Dr Turcotte a rappelé que 43% de la mortalité par cancer au Canada était due au tabac. Selon lui, le tabac réduirait la longévité des fumeurs de 16 ans.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter