Deux mesures “importantes” prises à Bali

yvo_deboer.jpgAujourd’hui, Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention de l’ONU sur les changements climatiques (UNFCCC), a déclaré à l’AFP que deux décisions “importantes” ont déjà été prises à la conférence sur le climat qui se déroule depuis hier à Bali, en Indonésie.

Il a annoncé que la première décision est la création d’un groupe de travail chargé de concevoir le cadre et le calendrier des négociations climatiques après Bali. Ce groupe sera chargé d’identifier les éléments clé faisant partie des négociations futures.

La seconde décision est de permettre à l’un des deux organes subsidiaires permanents de la Convention climat de vérifier la bonne réalisation des transferts de technologie.

L’Organe subsidiaire pour la mise en application (SBI en anglais), qui inclut des représentants de gouvernements, pourra désormais se pencher sur les transferts de technologies. Ces technologies permettent par exemple à des centrales thermiques de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement“.

Le SBI “est un organisme chargé de mettre en application. Il pourra voir dans quelle mesure les pays industrialisés ont rempli leurs engagements de transférer des technologies aux pays en voie de développement“, a indiqué à l’AFP Yvo de Boer.

C’est très important que ce problème soit traité (car) les pays en voie de développement ont l’impression que les pays riches ne font pas assez pour transférer les technologies (leur permettant de produire une énergie plus propre)“, a-t-il ajouté. “Le résultat de cette conférence déterminera, dans une certain mesure, si Bali et d’autres sites vulnérables sont destinés à devenir des paradis perdus ou pas“.

Des représentants de près de 190 pays sont réunis à Bali jusqu’au 14 décembre pour arriver à un nouvel accord international d’ici fin 2009, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter