• Les déchets des marées noires toujours en place

    Vendredi, un communiqué de l’association écologiste Robin des Bois révèle qu’environ 80 sites de stockage provisoire des déchets des grandes marées noires survenues en France depuis près de quarante ans seraient toujours en place. L’association demande donc au gouvernement un inventaire précis de ces sites et leur purge. Selon le communiqué de l’association, 300.000 tonnes […]
  • Avis de grand bruit à la CJCE

    Un avocat général de la Cour européenne de justice vient de rendre un avis qui pourrait exonérer de tout paiement d’indemnités les groupes pétroliers qui n’ont pas intentionnellement provoqué de marée noire. L’avis de Juliane Kokott, avocat général de la Cour européenne de justice intervient suite à l’assignation de Total par la commune bretonne de […]
  • Il y a trente ans…l’Amoco Cadiz

    C’était il y a trente ans presque jour pour jour, l’Amoco Cadiz, le tristement célèbre pétrolier s’échouait au large de Portsall. Ce naufrage était à l’origine de l’une des plus grande marée noire de l’histoire. L’Amoco Cadiz, pétrolier battant pavillon libérien s’était échoué le 16 mars 1978 au large de Portsall. Son naufrage déclenchera l’une […]
  • 561 mini “marées noires” en France

    L’association écologiste Robin des Bois a sorti une cartographie des cours d’eau français pollués aux hydrocarbures entre 2004 et 2007. Il apparait que 561 rivières françaises ont ainsi subi une mini “marée noire”. Cet inventaire des “marées noires” des eaux intérieures françaises réalisé par l’association Robin des Bois a été réalisé uniquement à partir des […]
  • Marée noire : ExxonMobil devant la cour suprême

    En 1989 en Alaska, le pétrolier Exxon Valdez affrété par ExxonMobil heurtait un récif et provoquait la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis. Après de nombreux épisodes judiciaires, les responsables d’ExxonMobil ont tenté hier devant la cour suprême américaine d’annuler une condamnation de 2,5 milliards de dollars en rejetant la responsabilité sur le capitaine […]
  • Total “deal” l’appel des parties civiles

    65 parties civiles du procès du naufrage de l’Erika, soit la grande majorité d’entre-elles, ont décidé de faire appel du jugement du tribunal correctionnel de Paris rendu le 16 janvier dernier. De son côté, Total s’engage à indemniser immédiatement les victimes si elles renonçaient à un second procès. Régions, départements, associations écologistes, entreprises, particuliers, parmi […]
  • Total pour une indemnisation immédiate

    Condamné par le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre du procès du naufrage de l’Erika, Total a fait savoir via un communiqué de presse que le groupe s’engageait à verser immédiatement et de manière irrévocable aux victimes de la pollution les indemnités fixées par le tribunal. Parallèlement, le groupe fera tout de même appel […]
  • La traque aux pollutions marines

    Suite à l’annonce du verdict du procès Erika, Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, prend acte avec grand intérêt de la reconnaissance, pour la première fois, par la Justice, de la notion de préjudice écologique, résultant de l’atteinte portée à l’environnement. Il en profite également pour rappeler les avancées […]
  • Total réagit

    Le groupe pétrolier Total condamné hier par le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre du naufrage du pétrolier Erika en décembre 1999, a aussitôt publié un communiqué dans lequel il réagit à la lourde condamnation dont il fait l’objet. Tout d’abord, le groupe se déclare “satisfait de la relaxe du dernier de ses collaborateurs […]
  • Une décision historique !

    C’est une grande première en matière de droit de l’environnement. Dans le cadre du procès du naufrage de l’Erika, le tribunal correctionnel le Paris a jugé le groupe pétrolier Total, propriétaire de la cargaison du navire, coupable de pollution maritime. Un jugement qui devrait faire jurisprudence. Le tribunal correctionnel de Paris a donc condamné le […]
Page 9 par 11« Premier...«7891011 »