Eurovia relève le défi d’utiliser du bitume « 100% recyclé » sur l’autoroute A10

Eurovia affirme avoir pavé avec succès un tronçon d’un kilomètre sur l’autoroute A10 en utilisant un revêtement en asphalte recyclé à 100%, une première mondiale.

La « route entièrement recyclée », réalisée en collaboration entre Eurovia et sa société mère VINCI Autoroutes, faisait partie d’un important projet de rénovation d’autoroute sur l’A10 entre Pons et Saint-Aubin, dans le sud-ouest de la France.

Cette route est le fruit de deux années de recherche et d’un partenariat avec le fabricant d’équipement d’asphalte Marini-Ermont du groupe Fayat. Marini-Ermont a créé la centrale mobile d’asphalte en continu TRX100, capable de traiter jusqu’à 100% des agrégats d’asphalte provenant de sites d’entretien des routes à proximité.

Cette innovation constitue un progrès significatif par rapport aux taux de recyclage actuels d’enrobés recyclés qui est de 50 à 60%.

Un projet du programme “Routes du futur”

La majeure partie de l’approvisionnement peut provenir de matériel de mouture produit par le site. Cela protégerait partiellement ou totalement les ressources naturelles et réduirait au minimum la logistique liée au transport. Cela réduirait également de 50% l’empreinte carbone du site, a déclaré Eurovia.

VINCI Autoroutes, qui exploite près de 4 500 km d’autoroutes françaises, fait partie de la société française d’infrastructure française VINCI. Le projet d’utilisation de bitume recyclé à 100% est l’un des quatre projets liés à l’environnement qui composent le programme « Routes du futur » lancé par l’ADEME, l’agence française de gestion de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

« Routes du futur » fait à son tour partie du programme « Investir pour l’avenir », qui vise à promouvoir le développement de solutions industrielles innovantes et ambitieuses visant à réduire l’impact environnemental des infrastructures routières et à soutenir la transition énergétique dans le secteur routier.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter