Le Baclofène remboursé très prochainement

Selon l’information révélée par le Figaro, le ministère de la Santé devrait annoncer la semaine prochaine le remboursement du Baclofène. Cette décision aurait été annoncée devant l’Académie de médecine, par le Dr Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai clinique Bacloville.

Le Baclofène, à l’origine un relaxant musculaire, est aujourd’hui reconnu pour avoir certains effets positifs dans le cadre du traitement de la dépendance alcoolique. Dans l’attente d’études complémentaires et d’une autorisation de mise sur le marché (AMM), l’Agence nationale du médicament lui avait accordé une recommandation temporaire d’utilisation. Cette RTU autorise pendant trois ans les médecins à prescrire le Baclofène à leurs patients, “après échec des autres traitements disponibles“, et ce, sans AMM.

Un coût pour les malades

Si cette RTU permet donc la prescription du Baclofène dans le traitement de l’alcoolisme, le médicament n’est toutefois pas remboursé et cela peut représenter une charge pour certains malades. Une boite de 30 comprimés coute aujourd’hui entre 5 et 7 euros mais il est parfois nécessaire pour certains malades de prendre jusqu’à 30 comprimés de 10 mg quotidiennement.

Mais les choses pourraient changer très rapidement puisque le Dr Philippe Jaury, le coordinateur national de l’essai clinique Bacloville, expliquait hier devant l’Académie nationale de pharmacie que “le ministère devrait annoncer la semaine prochaine le remboursement du Baclofène (..) un décret devrait être déposé prochainement“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter